A quelques jours du début des épreuves du baccalauréat, la pression monte. Les examens approchent et c’est toujours la même chose: encore beaucoup de connaissances à ingurgiter (c’est du moins ce que l’on croit), un rythme de travail inhabituellement élevé, de la fatigue qui s’accumule et un niveau de stress difficile à contrôler.

Voici quelques conseils de mon associé Olivier Leprêtre, pour gérer au mieux ces derniers jours et se montrer plus efficace pendant chaque épreuve.

« Rien ne sert de réviser la veille! »

Tout le monde a déjà entendu ce poncif. Je ne m’attarderai pas ici sur certains principes issus des neurosciences qui expliquent le fonctionnement de la mémoire dans les apprentissages et qui démontreraient la véracité de ces propos. Cependant, je peux vous conseiller d’utiliser ces derniers jours pour optimiser vos connaissances en mieux les organisant. Il est encore temps.

Pour ce faire, vous pouvez créer des cartes mentales dont vous trouverez de nombreux exemples sur le web. Il s’agit d’un outil permettant de schématiser à l’aide de dessin, flèches et autres couleurs, l’ensemble d’une notion, d’une thématique, voire du programme dans son ensemble. Il a été démontré que cette méthode de regroupement d’informations qui suit une logique personnelle est plus efficace que les éternelles fiches composées la plupart du temps uniquement de texte vaguement copié collé du cours.

Retrouvez l’intégralité de l’article ici.

 

 

Tags: